ASAV – Association pour l’accueil des voyageurs

Créée en 1990, l'ASAV est la seule association défendant à la fois les droits des gens du voyage français et ceux des Roms migrants vivant sur le territoire français. Elle s’est également fixée comme objectif de normaliser les relations entre Roms et non-Roms.

Rendre la parole

L’ASAV veille à ce que l’utilisation du terme générique « gens du voyage », « Roms » ou « Tsiganes » ne masque pas la grande hétérogénéité des modes et des niveaux de vie au profit d’une vision réductrice. L’implication de l’association concerne des individus autant qu’une population.
Et parce que " l'objet du débat est trop souvent absent du débat", elle soutient toutes les volontés d'expressions et de revendications des Voyageurs et des Roms. D'une manière générale, elle se fait un devoir d'interpeller les pouvoirs publics notamment sur la pénurie d’aires d’accueil et sur les discriminations en matière de droit de vote.

Une diversité des domaines d'intervention à l'image des difficultés subies

Domiciliation, conseil et appui juridique, amélioration des conditions d'habitat, accès au crédit, accès aux droits sociaux, soutien à la scolarisation, accès aux soins, aide à la création et à la gestion d'entreprises individuelles, conflits avec les riverains… Tels sont les domaines d’intervention de cette association qui apporte conseils et appui technique.
L’ASAV renseigne les personnes par téléphone, les accueille à l’association dans le cadre des permanences ou d’un rendez-vous, se déplace sur les sites de vie pour effectuer les accompagnements nécessaires.

Ne pas se substituer aux services publics

Dans tous les cas, elle s'efforce d'impliquer le plus grand nombre d'acteurs. Car l’ASAV, qui est avant tout une association militante, lutte contre le désengagement des pouvoirs publics et tient à rappeler que la place des gens du voyage et des Roms se situe dans les services et dispositifs de droit commun. Dans cette perspective, elle s’est donnée comme mission de soutenir et de conseiller les structures concernées par l’accueil des gens du voyage et des Roms roumains. Elle est reconnue en ce sens comme une association de référence.

Conscient des écueils d'une action associative spécialisée, en particulier en terme de désengagement des pouvoirs publics et du secteur associatif, l'ASAV s'efforce d'impliquer le plus grand nombre d'acteurs possibles dans la prise en compte de ces questions

Exemple : le soutien à la scolarisation

L’association vise à une scolarisation plus systématique des enfants roms en sensibilisant leurs parents aux enjeux de la scolarisation et en les accompagnant dans leurs démarches d’inscription. Elle intervient également auprès des différents acteurs concernés par cette problématique : institutions scolaires, municipalités, inspection académique, DDASS…